RDC : l’accord de la CENCO laisse un goût amer

bye-bye-kabila-carton-rouge

diongo-2016-12-20

La grande majorité des congolais ont manifesté pour demander à Kabila de quitter le pouvoir à la fin de son mandat constitutionnel le 19 Décembre 2016.  Les dernières manifestations ont fait plusieurs dizaines des morts et des centaines d’arrestations à travers toute l’étendue du pays.

Que le dialogue facilité par la CENCO aboutisse à un accord qui prolonge la présidence de Kabila pour un an va choquer un très grand nombre des congolais qui tenaient au départ, et non à la récompense de celui qui a tout fait pour mettre le pays à feu et à sang.

De ce point de vue, l’accord de la CENCO laissera nécessairement un goût amer alors que les congolais n’ont même pas encore enterré les morts et retrouvé les disparus, les prisonniers et les exilés.  S’il est vrai que le dialogue passe par le compromis et que Kabila n’a pas encore été évincé par une révolution populaire, empêchée de justesse par l’arsenal militaire de Kabila, tout accord qui prolonge le séjour de Kabila à la tête de la RDC sera ressenti par le peuple congolais comme un échec, une capitulation.

En dépit de l’accord de la CENCO, le peuple congolais se réservera le droit de faire justice à l’égard de tous ceux qui ont semé la mort et la désolation pour s’accrocher au pouvoir.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *