Regards sur l’actualité du 15 février 2016

Martin fayulu apres sa liberation

Martin Fayulu: “ Ils m'ont tabassé, blessé et insulté...”

Après sa libération, Martin Fayulu s'exprime sur les circonstances de son arrestation arbitraire:

“ Je sors du bureau et je vois cinq militaires armés. Ils viennent avec deux agents de la sécurité. Ils me disent: 'Monsieur nous sommes venus ici parce qu'on nous a dit qu'il y a des troubles ici'. Je leur dis: 'Vous avez vu des troubles ici? Il n' y a pas de trouble'. Ouvrez la voiture, me dirent-ils. J'ai ouvert la voiture et ils ont pris des documents. Ce sont des documents signés qui appellent à la journéé ville morte du mardi 16 février 2016. Du coup, ils ont commencé à me tabasser. Ils m'ont blessé. Regardez le sang. Ils m'ont insulté proprement. Je leur dis: 'Je suis député, messieurs!', 'Non. Quel député? Il n'y a pas de député ici', rétorquent-ils.

L'équipe du site Lecongolais.net condamne ce banditisme d'Etat qui malheureusement devient monnaie courante au Congo.

Aimez notre page facebook: https://www.facebook.com/lecongolais.net/

Source: https://www.youtube.com/watch?v=B3XjNPNj30k

Moise Katumbi

Moise Katumbi soutient l'appel à la ville-morte

« Moi je souscris au mot d’ordre donné par l’opposition et la société civile pour une ville morte. La population doit suivre cet appel, car c’est une action pacifique importante qui doit pousser le gouvernement à respecter la constitution et à entendre la voix du peuple qui souffre », a déclaré à Radio Okapi Moïse Katumbi depuis Munich (Allemagne) où il participe à la 52e conférence sur la sécurité dans le monde.

Aimez notre page facebook: https://www.facebook.com/lecongolais.net/

Lire la suite: http://www.radiookapi.net/2016/02/15/actualite/politique/ex-katanga-moise-katumbi-souscris-la-journee-ville-morte-du-16

kyungu

16 février : le G7 appelle à une « journée ville morte » dans le Grand Katanga

Le G7 dans le Grand Katanga appellent la population de toutes les quatre  nouvelles provinces d’observer une « journée ville morte » mardi 16 février prochain. Le coordonnateur de cette plate-forme qui regroupe les 7 partis politiques exclus de la majorité présidentielle (MP) a fait cet appel samedi 13 février lors de leur réunion.

Pour  le  coordonnateur du G7 dans le Grand Katanga, Gabriel Kyungu wa Kumwanza, il s’agit d’honorer la mémoire des congolais qui sont morts le 16 février 1992 et d’exiger le respect de la constitution dans notre pays.

Aimez notre page facebook: https://www.facebook.com/lecongolais.net/

Lire la suite: http://www.radiookapi.net/2016/02/14/actualite/en-bref/16-fevrier-le-g7-appelle-une-journee-ville-morte-dans-le-grand-katanga

 

 

bruno mavungu

Bruno Mavungu vient de lire le message d'Etienne Tshisekedi confirmant la ville morte de demain

Alors qu'il avait précédemment déclaré que l'UDPS ne soutenait pas la journéé ville-morte, Bruno Mavungu se rallie à la décision finale du Président de son parti, Etienne Tshisekedi. Il vient de lire le message de son Président qui confirme le soutien de l'UDPS à l'appel lancé par l'opposition et la société civile pour une journée morte demain 16 février 2016 en vue de commémorer les martyrs du 16 février 1992 et d'exiger le respect de la Constitution en ce qui concerne l'organisation des élections.

Aimez notre page facebook: https://www.facebook.com/lecongolais.net/