Regards sur l’actualité du 15 mars 2016

Christopher Ngoyi

Liberté provisoire pour Christopher Ngoyi: le verdict de la Cour Suprême attendu pour demain

Après la comparution d'hier devant la Cour Suprême, le verdict en ce qui concerne la demande de la remise en liberté provisoire de Christopher Ngoyi est attendu pour demain le 16 mars. Il en est de même pour les deux activistes de la LUCHA, Fred Bauma et Yves Makwambala.

La rédaction du site lecongolais.net en appelle une fois de plus à la libération inconditionnelle de ces dignes fils de notre pays car ils n'ont commis aucun crime et que leur détention reste arbitraire.

Aimez notre page facebook: https://www.facebook.com/lecongolais.net/

Fred et Yves

Human Rights Watch appelle les autorités congolaises à libérer Fred Bauma et Yves Makwambala

(Kinshasa) – Les autorités congolaises devraient libérer immédiatement et sans condition deux activistes qui ont été arrêtés il y a un an lors d’un atelier de jeunes pro-démocratie en République démocratique du Congo. Fred Bauma et Yves Makwambala font l’objet de fausses accusations dans le cadre d’une apparente campagne politique visant à faire taire toute voix dissidente. Le 16 mars 2016, la Cour suprême de justice doit se prononcer sur la libération conditionnelle ou non des deux activistes.

Deux activistes congolais arrêtés lors d’un atelier de la jeunesse pro-démocratie à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, le 15 mars 2015. Un an plus tard, ils sont toujours en détention. Fred Bauma, jeune activiste (à gauche) et Yves Makwambala, webmaster (à droite).

L’arrestation des deux activistes a eu lieu dans un contexte de répression gouvernementale croissante à l’égard des opposants aux efforts pour permettre au président Joseph Kabila de se maintenir au pouvoir au-delà de la période de deux mandats constitutionnellement autorisés qui arrive à échéance le 19 décembre.

« La détention prolongée de Fred Bauma et d’Yves Makwambala un an après leur arrestation est un rappel inquiétant de la volonté des autorités congolaises de faire taire la contestation pacifique », a déclaré Ida Sawyer, chercheuse senior auprès de la division Afrique de Human Rights Watch. « Les autorités devraient immédiatement abandonner les poursuites sans fondement et libérer Bauma, Makwambala et les autres activistes et hommes politiques détenus pour le seul fait d’avoir exprimé pacifiquement leurs opinions politiques. »

Lire la suite: https://www.hrw.org/fr/news/2016/03/15/rd-congo-appel-liberer-les-jeunes-activistes

fredbauma-592x296-1435844741

RD Congo : les militants de Lucha Fred Bauma et Yves Makwambala entament une grève de la faim

Les militants congolais de Lucha ont entamé lundi soir une grève de la faim illimitée. Ils sont en détention depuis un an jour pour jour.

Détenus depuis le 15 mars 2015, les militants congolais Fred Bauma et Yves Makwambala, ont débuté lundi 14 mars au soir une grève de la faim illimitée.

Ils entendent ainsi réclamer leur remise en liberté. Leurs soutiens ont également prévu mardi 15 mars dans la matinée une marche silencieuse à Goma. Des manifestations sont également prévues à Kinshasa et à Bruxelles.

Lire la suite: http://www.jeuneafrique.com/309953/politique/rd-congo-militants-de-lucha-fred-bauma-yves-makwambala-entament-greve-de-faim/?utm_source=Twitter%2B&utm_medium=Articles&utm_campaign=Tweet_15032016