Regards sur l’actualité du 16 mars 2016

arrestations des militants lucha 15.03.2016 goma kamerhe

La police arrête une dizaine d’activistes de la Lucha à Goma

La police a interpellé mardi 15 mars une dizaine de militants du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha) qui manifestaient pacifiquement à Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu, pour réclamer la libération de Fred Bauma et Yves Makwambala, respectivement activistes des mouvements pro-démocratie Lucha et Filimbi, incarcérés à Kinshasa depuis un an.

« Nous étions en pleine préparation de la messe pour nos amis de la Lucha, Fred Bauma et Yves Makwambala qui sont incarcérés au niveau de Kinshasa. Mais, en pleine surprise, il y a la police qui vient nous arrêter alors qu’on était devant la paroisse Saint-Esprit. On avait toutes les autorisations. Malheureusement, la police nous a croisés sur notre route », raconte un militant du mouvement qui a pu s’échapper.

Les activistes interpellés sont détenus dans le cachot du service de renseignement de la police à Goma, dit P2, a indiqué à Radio Okapi une source policière.

Jusqu’avant leur interpellation, les activistes marchaient silencieusement dans les rues de la ville. Tous avaient les mains liées et la bouche bandée, une allusion à leurs camarades Fred et Yves détenus parce qu’ils exerçaient leur liberté d’expression. Ces derniers ont d’ailleurs entamé dans la nuit du 14 au 15 mars une grève de la faim à la prison de Makala, leur lieu de détention.

Aimez notre page facebook: https://www.facebook.com/lecongolais.net/

Lire la suite: http://www.radiookapi.net/2016/03/15/actualite/societe/goma-la-police-empeche-une-manifestation-de-lucha

Dr Mukwege a kin

RDC: Dr Mukwege appelle au respect de la constitution

«On ne peut pas parler du développement, si on est dans la confusion et que la constitution n’est pas respectée», a déclaré mardi 15 mars docteur Denis Mukwege au cours d’une conférence, à Kinshasa.

A l’occasion, le gynécologue de l’hôpital de Panzi à Bukavu (Sud-Kivu) a plaidé pour une justice efficace et une alternance du pouvoir dans le délai constitutionnel afin d’éviter des crises multiformes au pays.

Il a également invité tout Congolais épris de paix à s’impliquer pour que l’année 2016 soit celle d’espoir et de non de violences.

«Ça sera un passage qui va être de paix avec une alternance démocratique ou alors malheureusement retourner à un cycle de violences. Ce que nous n’espérons pas. Le sang des Congolais a trop coulé. […] Nous devons tous amener notre pierre pour que cette année soit celle d’espoir pour les Congolais», a indiqué Denis Mukwege.

Aimez notre page facebook: https://www.facebook.com/lecongolais.net/

Lire la suite: http://www.radiookapi.net/2016/03/15/actualite/societe/rdc-dr-mukwege-appelle-au-respect-de-la-constitution

bisengimana

Nord-Kivu: 7 sur 9 sous-commissariats de la police ferment à Bashali Mokoto

Les populations du groupement Bashali Mokoto, à plus de 100 km à l’ouest de Goma (Nord-Kivu), ont abandonné, lundi 14 mars, leurs habitations pour fuir la présence des Maï-Maï Nyatura. Ces miliciens ont investi ce groupement après la fermeture de sept des neuf sous-commissariats de la police nationale.

Des sources locales affirment ces postes de la police ont dû fermer faute d’équipements adéquats pour faire face aux assauts de ces miliciens, devenus nombreux dans la région, après avoir été chassés à Bwito, en territoire de Rutshuru.

Pour l’instant, affirment les mêmes sources, seul le sous-commissariat de Lukweti fonctionne encore sur les neuf que comptait le groupement Bashali Mokoto.

Le chef du groupement, Edouard Mangaiko, sollicite le déploiement des FARDC dans la contrée pour déloger ces miliciens:

«Les Nyatura sont maintenant chez moi et occupent actuellement plus de huit 8 localités. La police, les chefs de villages, ainsi que les populations ont tous quitté. Nous demandons seulement qu’on déploie des militaires sur place parce qu’il n’y a aucune présence des FARDC, ni de la police. Tous sont à Kitshanga». 

Aimez notre page facebook: https://www.facebook.com/lecongolais.net/

Lire la suite: http://www.radiookapi.net/2016/03/15/actualite/societe/nord-kivu-7-sur-9-sous-commissariats-de-la-police-ferment-bashali

omari et ministre de sport

La RDC ne participera pas aux éliminatoires de la CAN U17 et U20

Dans un communiqué, la Confédération africaine de football (CAF) dit avoir été informée par la Fédération congolaise de football association (Fecofa) "du retrait de ses sélections nationales des moins de 20 ans et des moins de 17 ans, initialement engagées dans les éliminatoires des Coupes d’Afrique des Nations de leurs catégories respectives prévues l’année prochaine."

"En conséquence dans les éliminatoires de la CAN U20, Zambie 2017, le Burundi, qui devait affronter la RD Congo, est qualifié pour le tour suivant. Tandis que pour la CAN U17, Madagascar 2017 c’est le Tchad qui se qualifie pour le 2e tour des éliminatoires suite au retrait de la RD Congo", conclut le communiqué.

“Ces retraits trahissent l'absence d'une véritable politique de sport en RDC. On a vu le gouvernement payer spontanément des jeeps aux joueurs et staff technique des Leopards lorsqu'ils remportent une grande compétition. On a assisté au grand tapage sur la construction des stades communaux à Kinshasa sous le haut patronage du chef de l'Etat. Mais le pays a besoin d'une politique de sport cohérente et soutenue qui intègre la diversité des disciplines sportives et les différentes couches de la population. Ce ne sont pas les moyens qui manquent”, observe la rédaction du site lecongolais.net.

Aimez notre page facebook: https://www.facebook.com/lecongolais.net/

Lire la suite: http://www.voaafrique.com/content/rdc-participera-pas-eliminatoires-can-u17-u20/3237082.html