Regards sur l’actualité du 22 février 2016

lutundula

RDC: le G7 appelle à des négociations pour des élections dans le délai constitutionnel

Christophe Lutundula Apala, un des membres de cette plate-forme politique de l'opposition, a lancé cet appel, dimanche 21 février, à Radio Okapi.

«S’il faudra qu’on se retrouve pour débloquer le processus électoral de manière qu’on ait des élections dans le délai constitutionnel, nous pouvons examiner cette possibilité-là. Des négociations politiques, il n’est pas question pour nous, de souscrire au dialogue institution que le président convoque pour justement restaurer l’ancien régime», a précisé Christophe Lutundula.

Aimez notre page facebook: https://www.facebook.com/lecongolais.net/

Lire la suite: http://www.radiookapi.net/2016/02/21/actualite/politique/rdc-le-g7-appelle-des-negociations-pour-des-elections-dans-le-delai

dynamique de l opposition 2

Après sa rencontre avec Corneille Naanga, la dynamique de l'opposition réaffirme l'exigence du respect des délais constitutionnels pour les élections présidentielles

Nous avons écouté la CENI. Et nous lui avons aussi répondu sur certaines questions dont notamment la question des élections. Tant que la CENI resterait dans la défense des acquis et des valeurs de la Constitution, nous allons demander à l'ensemble de notre peuple de la soutenir. Mais une fois, déviée, nous la combattrons autant que nécessaire.

Mais l'exposé que le Président de la CENI nous a fait tout à l'heure contenait beaucoup de part de vérité comme peuvent l'avoir remarqué les honorables présidents des partis qui sont avec moi ici.

Mais nous devons réaffirmer ici que la CENI est un organe technique, et non un parti politique. Nous avons le devoir de l'accompagner tant qu'elle reste dans la ligne de la Constitution de la République. Personne n'est au-dessus de la CENI à l' exception du peuple congolais. L'unique patron de la CENI, c'est la nation congolaise. La CENI doit respecter notamment la date de la tenue des élections présidentielles. Parce que ça ne demande pas beaucoup de choses, beaucoup de formules. C'est une date connue dans la Constitution, et attendue par l'ensemble de notre peuple. Une fois que nous avons réglé cette affaire des présidentielles, mes amis, le reste, on peut voir après.

Aimez notre page facebook: https://www.facebook.com/lecongolais.net/