regards sur l’actualité du 25 avril 2016

khulubuse zuma

Pillage et bradage des ressources de la RDC par Joseph Kabila: les liaisons maffieuses entre la famille Zuma et Kabila

Lisez comment Joseph Kabila distribue et brade les ressources de la RDC pour obtenir le soutien de l'Afrique du Sud pour son maintien au pouvoir en 2011 et au-delà... L'exploitation du pétrole du lac albert à l'Est du Congo et le projet Grand Inga constituent deux projets où des liaisons de corruption, de clientelisme, de maffia international et de pillage des ressources naturelles de la RDC sont évidentes. Le grand bénéficiaire ici ce sont les compagnies étrangères, la famille Zuma, l'israélien Dan Gertler et la famille Kabila. Le grand perdant, c'est le peuple congolais qui continue à croupir dans la misère sur un sol scandaleusement riche.

Lire la suite: http://www.news24.com/Archives/City-Press/Khulubuse-Zumas-R100bn-oil-deal-20150430-2

moise katumbi meeting dispersé

RDC: la police a empêché Moïse Katumbi de tenir son meeting

La commune de la Kenya à Lubumbashi a connu un  après -midi très  agité dimanche 24 avril. Des milliers  des personnes sont descendus dans la rue pour accompagner Moïse Katumbi Chapwe au stade Kibasa Maliba, lieu où il devait tenir son meeting, a l’occasion de la commémoration du 26e anniversaire du multipartisme en RDC.

Mais, la foule venue l’écouter a été dispersée quelques minutes par la police, qui a lancé des gaz lacrymogènes. Plusieurs personnes ont été arrêtées lors de cette manifestation manquée. Parmi elles, le garde du corps de Moïse Katumbi et ses chauffeurs.  

L’ancien gouverneur du Katanga, devenu opposant, a condamné ces actes:
«Il y a eu plusieurs arrestations. Ces gens n’étaient pas armés. Je prends à témoin la Monusco. La Monusco était là. C’était une marche pacifique, jusqu’à ce que – avant d’arriver au stade, à 500 mètres de l’endroit où on devait faire le meeting – ils [les policiers] ont commencé à tirer avec des gaz lacrymogènes avec des balles réelles. Mais, c’est pour tuer qui ? La population congolaise ? Je condamne fermement ça.»

Moïse  Katumbi a par ailleurs affirmé qu’il ne céderait pas aux intimidations du pouvoir en place :
«Nous demandons que la démocratie puisse régner dans notre pays et que le 16 décembre on [ait] un autre président de la République. La première alternance ! Et nous allons applaudir, parce que ça sera un gain pour la République démocratique du Congo. C’est le plus important !»

Lire la suite: http://www.radiookapi.net/2016/04/25/actualite/politique/rdc-la-police-empeche-moise-katumbi-de-tenir-son-meeting

meeting de la dynamique 1

RDC: l’opposition exige la tenue de la présidentielle en novembre

La Dynamique de l’opposition a tenu son meeting, quoiqu’interdit par le gouvernement provincial,  dimanche 24 avril devant le Stade des Martyrs à Kinshasa. Les intervenants ont donné deux messages à l’assistance: élection présidentielle en novembre 2016 et alternance au pouvoir. Aucun incident n’a été signalé jusqu’à la fin de cette manifestation.

Les différentes interventions des leaders de la Dynamique de l’opposition étaient entrecoupées par des slogans du public, appelant à l’alternance politique en RDC. Ils ont maintes fois cité le nom du président Joseph Kabila, dont le dernier mandat constitutionnel doit expirer en décembre 2016.

Les élections doivent être organisées en novembre et il doit y avoir alternance au pouvoir, ont martelé les intervenants. A cette occasion, ces derniers ont également appelé à plus d’indépendance la Cour constitutionnelle, récemment saisie par la Majorité présidentielle en interprétation notamment de l’article 70 de la constitution qui limite le mandat du chef de l’Etat.

Lire la suite: http://www.radiookapi.net/2016/04/24/actualite/politique/rdc-lopposition-exige-la-tenue-de-la-presidentielle-en-novembre

khulubuse zuma

Pillage et bradage des ressources de la RDC par Joseph Kabila: les liaisons maffieuses entre la famille Zuma et Kabila

Lisez comment Joseph Kabila distribue et brade les ressources de la RDC pour obtenir le soutien de l'Afrique du Sud pour son maintien au pouvoir en 2011 et au-delà... L'exploitation du pétrole du lac albert à l'Est du Congo et le projet Grand Inga constituent deux projets où des liaisons de corruption, de clientelisme, de maffia international et de pillage des ressources naturelles de la RDC sont évidentes. Le grand bénéficiaire ici ce sont les compagnies étrangères, la famille Zuma, l'israélien Dan Gertler et la famille Kabila. Le grand perdant, c'est le peuple congolais qui continue à croupir dans la misère sur un sol scandaleusement riche.

Lire la suite: http://www.news24.com/Archives/City-Press/Khulubuse-Zumas-R100bn-oil-deal-20150430-2