Regards sur l’actualité du 26 Janvier 2016

UKFCO

La Grande Bretagne: les élections de Novembre 2016 encore “techniquement possibles”.

Alors que plane le doute sur la tenue des élections présidentielles en Novembre 2016, le département des Affaires étrangères de la Grande Bretagne a déclaré à IBTimes UK qu'il est encore “techniquement possible” d'organiser les élections présidentielles à temps.

“ Nous jugeons à ce moment qu'il est techniquement possible d'organiser les élections présidentielles en Novembre 2016 si la volonté politique est présente; c'est encore techniquement possible,” a déclaré Danae Dholakia, l'envoyée spéciale de la Grande Bretagne dans la Région des Grands Lacs.

Lire la suite: http://www.ibtimes.co.uk/drc-elections-2016-november-vote-still-technically-possible-says-fco-1539612

leopards4

Chan 2016 : la RDC chute devant le Cameroun (1-3)

La RDC est tombée face au Cameroun (1-3) en dernière journée de la phase de groupe de la 4e édition du Championnat d’Afrique des nations (Chan)-Rwanda 2016. Les Lions indomptables ont marqué un but à la première période et deux autres à la seconde. Les Léopards ont réduit le score à la 46e minute par Makusu Mumdele. Avec ce résultat, les Congolais sont relégués à la deuxième partie et croiseront le fer contre les Rwandais.

Lire la suite: http://www.radiookapi.net/2016/01/25/actualite/sport/chan-2016-la-rdc-chute-contre-le-cameroun-1-3

parents de kadutu

Sud-Kivu: manifestations contre la prime des enseignants

Des parents et enseignants ont manifesté lundi  25 janvier dans plusieurs villes du Sud-Kivu pour protester contre la prise en charge des enseignants par les parents dans les écoles.

Selon Roger Matabaro, un responsable d’une coalition de syndicats d’enseignants et de regroupements de parents, ces derniers ont voulu manifester leur refus contre ce système de prise en charge.

Lire la suite: http://www.radiookapi.net/2016/01/25/actualite/societe/sud-kivu-manifestations-contre-la-prime-des-enseignants

Delly Sesanga

Mai-Ndombe : l’Envol maintient son congrès à Nioki, malgré l’interdiction

Le parti de l’opposant Delly Sessanga, Envol, a décidé de maintenir la tenue de son congrès ordinaire prévu du 29 au 31 Janvier dans la cité de Nioki à Mai-Ndombe. La décision a été prise dimanche 24 janvier, lors d’un point de presse organisé à Kinshasa.

Les autorités politico-administratives de la nouvelle province du Mai-Ndombe avaient interdit mardi 19 janvier dernier la tenue de ce congrès ordinaire de l’Envol à Nioki. Elles avaient justifié cette mesure par une décision du commissaire spécial de Mai-Ndombe interdisant toute réunion politique pouvant drainer des masses avant ou après le dialogue.

Pour Delly Sessanga, cette décision est inadmissible.

« C’est inadmissible que dans un pays qui veut être une terre de démocratie, un état de droit, qu’on puisse interdire un parti politique régulièrement institué, reconnu par l’Etat, d’organiser une réunion alors que la liberté de réunion n’est soumise à aucune restriction, aucune autorisation de quelque autorité publique que ce soit » a martelé Delly Sessanga.

Lire la suite: http://www.radiookapi.net/2016/01/25/actualite/politique/mai-ndombe-lenvol-maintient-son-congres-nioki-malgre-linterdiction