Regards sur l’actualité du 27 avril 2016

john kerry et kabila

En marge du tête-à-tête Kabila-John Kerry : transfert pacifique du pouvoir en RD Congo

Dans le souci bien compris d’évacuer toute équivoque, le porte-parole du Département d’Etat, John Kirby, a profité de son briefing matinal avec la presse pour recadrer les propos prêtés au Secrétaire d’Etat John Kerry.

Selon John Kirby, les USA reconnaissent que la République Démocratique du Congo se dirige vers un changement historique au sommet de l’Etat. A cet effet, les autorités américaines sont disposées à agir en partenaires de tous ceux qui témoignent leur attachement à l’organisation d’élections crédibles dans les délais constitutionnels. Dans l’entendement de Washington, l’avenir de la RDCongo doit être façonné par ses propres fils et filles, qui doivent avoir toutefois le droit de se rassembler pacifiquement et de s’exprimer en toute liberté pour discuter des questions d’intérêt national.

A en croire toujours le porte-parole du Département d’Etat, les USA saluent le travail abattu par le Président Kabila et sa famille politique pour placer la RDC sur la voie d’une démocratie constitutionnelle forte. Toutefois, un accent particulier continue d’être mis sur l’impératif d’un transfert pacifique du pouvoir, afin de permettre au Président Kabila de consolider son héritage politique.

A cet effet, Washington souhaite que la RDC aille de l’avant, dans la voie de la démocratie, et que le tout se fasse dans le respect de la Constitution, avec au bout du compte des élections crédibles. Il faut entendre par là que les urnes devraient refléter réellement la volonté du peuple congolais, exprimée à travers des votes des électeurs comptabilisés dans la transparence.

Lire la suite: http://www.lephareonline.net/marge-tete-a-tete-kabila-john-kerry-transfert-pacifique-pouvoir-rd-congo/

unafec et unadef terrorisme d' Etat

La dérive totalitaire du système Kabila

Des faits que nous condamnons énergiquement...


Aimez notre page facebook: https://www.facebook.com/lecongolais.net/

Lire plus

mbayo

Les députés de l'opposition renoncent à la pétition sur l'interprétation de l'article 70 devant la Cour constitutionnelle

Le député UNC, Baudouin Mayo l'a déclaré sur les antennes de radio Top Congo Fm, le mardi 26 avril. C'est à l'unanimité que les députés de l'opposition ont décidé de renoncer au dépôt de la pétition sur l'interprétation de l'article 70 de la constitution, pour ne pas faire le jeu de la majorité, a expliqué Mayo.

 Et d'ajouter :"nous avons décidé de laisser la majorité seule, conduire le pays dans la dérive comme elle est entrain de le faire". L'article 70 est relatif à la fin du mandat du président de la République.

Source: http://www.rdc-news.com/#!Les-d%C3%A9put%C3%A9s-de-lopposition-renoncent-%C3%A0-la-p%C3%A9tition-sur-linterpr%C3%A9tation-de-larticle-70-devant-la-Cour-constitutionnelle/cjds/571f21080cf2dcaa530ef0b3