Regards sur l’actualité du 3 Février 2016

jp-bemba

Affaire Bemba: la CPI rendra son verdict le 21 mars 2016

L’ancien vice-président de la RDC, Jean-Pierre Bemba, poursuivi devant la Cour pénale internationale (CPI) pour des crimes prétendument commis par les troupes de son ancienne rébellion (MLC) en Centrafrique sera fixé sur son sort le 21 mars prochain à 14 heures (heure de la Haye).

La chambre de première instance III de la CPI a annoncé ce mardi 2 février la date de l'audience publique au cours de laquelle sera rendu le verdict dans l'affaire Le Procureur c. Jean-Pierre Bemba Gombo.

Cette audience sera retransmise en direct sur le site Internet de la CPI. Le verdict sera lu en public et peut soit acquitter soit condamner l'accusé, indique la cour sur son site Internet.

Lire la suite: http://www.radiookapi.net/2016/02/02/actualite/justice/affaire-bemba-la-cpi-rendra-son-verdict-le-21-mars-2016

monusco ladsous

La polémique autour des propos de Hervé Ladsous (Monusco): Le gouvernement continuerait-il à ménager les généraux soupçonnés des violations des droits de l'homme?

Sur la question des deux généraux, le porte-parole du gouvernement congolais dément les informations données par Hervé Ladsous. Selon Lambert Mendé, ils seraient tous les deux toujours en poste. Le général Fall Sikabwe n’aurait pas été rappelé à Kinshasa pour des faits d’indiscipline, mais serait simplement en formation. Quant au général Bruno Mandevu, il est toujours officiellement à la tête des opérations dites Sukola II, notamment contre les FDLR au Nord Kivu.

Si une ordonnance présidentielle concernant une éventuelle mutation avait pu être envisagée pour lui ou d’autres, elle n’a jamais été signée, a-t-on appris de source officielle. Reste que cette affaire embarrasse au plus haut point la Monusco et ses nouveaux dirigeants qui avaient tant bataillé pour obtenir la reprise de cette coopération.

Lire la suite: http://www.rfi.fr/afrique/20160202-rdc-polemique-autour-propos-herve-ladsous-rfi-monusco

les journalites

Kinshasa : un journaliste de la RTVS1 porte plainte contre Claude Mashala, cadre du PPRD

Le journaliste Stanislas Bujakera de la première radio et télévision par satellite (RTVS1) a déposé, mardi 2 février au tribunal de grande instance de Gombe, une plainte contre Claude Mashala, un cadre du Parti du peuple pour la reconstruction et le développement (PPRD). Ce dernier l’aurait menacé de mort sur Facebook et au téléphone.

« J’ai déposé ce mardi ma plainte auprès de la justice, au Tribunal de Grande Instance à la Gombe contre monsieur Claude Mashala. Vous savez que je suis victime de menaces sérieuses de sa part, d’intimidations ainsi que de trafic d’influence, même injures et insultes », affirme Stanislas Bujakera.

Il explique que Claude Mashala lui a promis « le pire » parce qu’il a émis son point de vue sur Facebook en rapport avec le débat sur le respect du délai constitutionnel.

Lire la suite: http://www.radiookapi.net/2016/02/02/actualite/societe/kinshasa-un-journaliste-de-la-rtvs1-porte-plainte-contre-claude-mashala

georges kapiamba

RDC : 33 ONG exigent à la Ceni la publication d’un calendrier électoral réaménagé

La coalition de 33 ONG exige à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) de publier en toute indépendance un calendrier réaménagé « en tenant compte de l’impératif de délai constitutionnel ». Au cours d’une conférence de presse organisé mardi 2 février à Kinshasa, le coordonnateur du regroupement de ces associations, Me Georges Kapiamba accuse la centrale électorale de « perdre le temps » pour occasionner le glissement du mandat du chef de l’Etat au-delà de 2016.

« Nous constatons que rien n’est fait du côté de la Ceni. Il s’impose à cette institution de se départager des positions prises par le gouvernement et de publier un calendrier réaménagé et qui doit tenir compte de l’impératif du délai constitutionnel, principalement en ce qui concerne l’élection du président de la République », affirme Me Georges Kapiamba.

Lire la suite: http://www.radiookapi.net/2016/02/02/actualite/politique/rdc-33-ong-exigent-la-publication-dun-calendrier-electoral-reamenage

matata ponyo2

Matata Ponyo: 22 millions de dollars américains mis à la disposition de la CENI

La deuxième grande annonce du Premier Ministre aura été la mise à la disposition de la Ceni d’un montant de 22 millions de dollars américains. De l’argent qui pourrait permettre à la centrale électorale d’enclencher le processus électoral, précise La Prospérité.

La rédaction du site Lecongolais.net remarque que les 22 millions de dollars sont très loin du montant attendu pour que la CENI se mette sérieusement à préparer les échéances électorales futures, notamment la présidentielle de Novembre 2016.

Selon une lettre de Mr André Pungwe Songo, vice président de la CENI, cette institution n'avait récu à la fin de l'année 2015 que 17% de l'enveloppe allouée à la CENI pour les trois dernières années(2013-2015) soit 89.300.000.000,00 FC sur les 524.323.759.355,00 FC budgetisés.

Le budget 2016 alloue à la CENI près de 580 millions de dollars (6,4% du budget) dont 40,7 millions de dollars viendront des partenaires. 22 millions de dollars, c'est moins de 5% du montant alloué pour 2016 uniquement.

Aimez notre page facebook: https://www.facebook.com/lecongolais.net/

Lire la suite: http://lecongolais.net/2016/02/03/le-point-de-presse-du-premier-ministre-matata-ponyo/

FDLR2[1]

La poursuite des violences en RDC, « un sujet négligé dans une large mesure », dit M. Dobbs (OCHA)

En parallèle aux combats entre les FDLR et les groupes Mai Mai, les Forces démocratiques alliées (FDA) continuent de mener une campagne de terreur, avec des attaques sporadiques et des embuscades contre la population locale et les forces armées congolaises dans le nord de la province du Nord Kivu.

M. Dobbs a estimé que la poursuite des violences en RDC était « un sujet négligé dans une large mesure » et a relevé que le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA) avait estimé au début de ce mois que 7,5 millions de personnes en RDC, soit 9% de la population, ont besoin de nourriture et d'autres éléments d'aide humanitaire, après des décennies de crises.

Aimez notre page facebook: https://www.facebook.com/lecongolais.net/

Lire la suite:http://www.lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=13982:rdc-de-nouvelles-violences-dans-l-est-jettent-des-dizaines-de-milliers-d-habitants-sur-les-routes&catid=90:online-depeches