Regards sur l’actualité du 5 avril 2016

paradis fiscaux jaynet kabila mwemba

Paradis fiscaux, Jaynet la sœur de Kabila citée, l'opposant Vuemba révolté et frustré

La sœur du président sortant rd-congolais, Jaynet Désiré Kabila Kyungu est citée nommément dans le rapport de l'enquête sur les paradis fiscaux à Panama. Le député MPCR, Jean-Claude Vuemba, aussitôt au courant de ce document, s'est dit révolté et frustré.

L'opposant rd-congolais, a déploré ce côté egocentrique des dirigeants africains, qui n'œuvrent que pour leurs intérêts personnels. Vuemba voit mal que ces dirigeants africains qui se disent socialistes, puissent cacher le butin de guerre à Panama.

En ce qui concerne la RD-Congo, Jean-Claude Vuemba suggère au procureur général de la République, Flory Kabange Numbi de se saisir de ce document, qui intéresse les Rd-Congolais, pour poursuivre les coupables. (Ci-dessous l' article de rfi sur ce scandale)

Deux avocats fiscalistes, proches du pouvoir au Panama, sont décrits comme les plus gros facilitateurs de création de sociétés écrans dans le monde. Leur spécialité : le blanchiment d’argent sale et trouver là ou il est le plus rentable de le placer, par exemple, aux îles Vierges ou encore aux Seychelles, en fonction des lois et des réglementation en vigueur.

Parmi les clients du cabinet, des dirigeants de pays corrompus et de régimes autoritaires, ou bien des réseaux criminels. L'enquête permet aussi d'établir l'implication de 12 chefs d'états et de gouvernement dont 6 en exercice, de 128 responsables politiques et haut fonctionnaires de premier plan ainsi que 29 des 500 personnalités les plus riches de la planète aux côtés de milliers d'anonymes.

Lire la suite: http://www.rdc-news.com/#!Paradis-fiscaux-Jaynet-la-s%C5%93ur-de-Kabila-cit%C3%A9e-lopposant-Vuemba-r%C3%A9volt%C3%A9-et-frustr%C3%A9/cjds/57024b080cf2e0dbcac3ca9d

http://www.rfi.fr/ameriques/20160404-panama-papers-mossack-fonseca-cabinet-ombre-pouvoir-panama

disparition de JM Kalondji

RDC: La famille de Jean-Marie Kalonji s'inquiète plus de 100 jours après sa disparition et demande une preuve de vie, après rumeurs décès

Cela fait plus de 100 jours que Jean-Marie Kalonji est porté disparu. Le jeune activiste a été vu pour la dernière fois boulevard du 30 juin à Kinshasa le 15 décembre dernier. Depuis quelques jours, des rumeurs circulent sur les réseaux sociaux comme quoi il serait décédé en détention. Du côté des services de sécurité, on qualifie de « ridicule » ces allégations, de « manipulation politique » mais la famille demande aujourd’hui au minimum une preuve de vie.

Lire la suite: http://www.rfi.fr/afrique/20160404-rdc-disparition-jean-marie-kalonji-famille-demande-comptes