Regards sur l’actualité du 5 février 2016

tshibangu-kalala

RDC : le parti politique Notre Beau Pays exclut quatre de ses dirigeants

Le Bureau politique du parti politique d’opposition Notre Beau Pays (NBP) de Me Tshibangu Kalala a exclu définitivement, jeudi 4 février, quatre de ses membres de l’équipe dirigeante. Selon Me Verlin Kayisamba, Secrétaire général adjoint du NBP, le parti reproche à  Ambroise Kamukuny Mukinayi (ancien vice-président), Dekossago Kpalawele (ancien membre du bureau politique), Mamponda Mvumbi et Mme Asha Kamukuny d’avoir commis des fautes graves qui justifient la prise des sanctions disciplinaires à leur égard.

Le NBP a quitté la MP, estimant que la regroupement politique présidentiel était devenu une association incompatible avec les valeurs démocratiques et de bonne gouvernance qu’il prône.

Aimez notre page facebook: https://www.facebook.com/lecongolais.net/

Lire la suite: http://www.radiookapi.net/2016/02/05/actualite/en-bref/rdc-le-parti-politique-notre-beau-pays-exclut-quatre-de-ses-dirigeants

Joseph_KABILA

Joseph Kabila doit démissionner

Pourquoi doit-il démissionner ? Parce qu’il est le problème, sa démission volontaire ou forcée décanterait la situation confuse qu’il a sciemment créée, en préparant des élections de 2015-2016 en mode de glissement, mettant ainsi en péril, les prescrits de l’article 220 de la Constitution en vigueur dans notre pays, laquelle constitution lui interdit formellement toute prolongation de son second et dernier mandat, de quelque manière que ce soit !

Aimez notre page facebook: https://www.facebook.com/lecongolais.net/

Lire la suite: http://congoindependant.com/article.php?articleid=10570

onu

RDC: le Rwanda mis en cause dans l'infiltration de rebelles burundais

Une note confidentielle émanant d'un groupe d'enquêteurs indépendants et transmis au Conseil de sécurité de l'ONU évoque ce que la correspondante de RFI à Kinshasa avait rapporté en janvier dernier déjà : l'infiltration présumée en République démocratique du Congo de rebelles burundais en provenance du Rwanda. La note qui a fuité met directement en cause des militaires rwandais dans l'entraînement de ces Burundais dont certains sont mineurs d'après ce rapport.

Aujourd'hui, les experts mandatés par le Conseil de sécurité confirment ces faits sur la foi de témoignages recueillis auprès de 18 d'entre eux dans le territoire frontalier d'Uvira. Tous, dont six mineurs, disent avoir été recrutés dans le camp de réfugiés de Mahama, dans l'est du Rwanda en mai et juin 2015. Mais d'après les enquêteurs internationaux, ils circulaient avec des papiers d'identité congolais.

Aimez notre page facebook: https://www.facebook.com/lecongolais.net/

Lire la suite: http://www.radiookapi.net/lu-sur-le-web/rdc-le-rwanda-mis-en-cause-dans-linfiltration-de-rebelles-burundais

dynamique de l opposition

RDC: l’opposition exige de la Céni un calendrier électoral

Les partis de la plateforme dynamique de l' opposition avaient lancé un ultimatum à la commission électorale. Ils lui avaient donné jusqu'au 31 janvier pour publier le calendrier des scrutins à venir, mais ça n'a pas été fait.

La semaine prochaine, la Céni doit lancer un appel d’offres pour acquérir le matériel nécessaire à la révision du fichier électoral. Et les partis lui demandent d'inclure, dans le cahier des charges, le respect des délais constitutionnels.

Des militants surchauffés, les drapeaux, des insignes et pourtant, la Dynamique de l’opposition assure que la conférence de presse a failli ne pas se tenir. C’est Jean-Lucien Busa, président du Courant des démocrates rénovateurs (CDER) et modérateur de la Dynamique qui explique : « Je voudrais avant toute chose, et au nom de la Dynamique de l’opposition, nous excuser pour ce retard. Le retard a été causé une fois de plus par les ennemis de la démocratie ».

Selon la Dynamique de l’opposition, les services de sécurité auraient appelé les prêtres qui gèrent la salle où se tient la conférence de presse pour expliquer qu’en l’absence d’autorisation de la mairie, cette réunion ne pouvait pas se tenir.

Aimez notre page facebook: https://www.facebook.com/lecongolais.net/

Lire la suite: http://www.rfi.fr/afrique/20160205-rdc-opposition-exige-ceni-calendrier-electoral

monusco ladsous

RDC: un rapport de l’ONU accuse des soldats de la mort de casques bleu

La relation, déjà houleuse des Nations unies avec la République démocratique du Congo, n'est pas prête de s'arranger avec la publication de ce rapport. Il accuse les soldats congolais d'avoir tué deux casques bleus tanzaniens et d'en avoir blessé 26 autres lors d'un incident survenu dans la région de Beni dans le Nord-Kivu.

Fait troublant, les casques bleus tanzaniens ont menti sur cette attaque. Ils ont affirmé à leur commandement avoir été victimes d'une embuscade des rebelles islamistes ougandais des forces démocratiques alliées, ce qui a longtemps été la version officielle. L'ONU dit découvrir cette information et enquêter sur ces allégations qu'elle juge sérieuses.

Les experts confirment aussi pour la première fois dans ce rapport l'infiltration de rebelles burundais sur le sol congolais et le rôle du Rwanda accusé de recruter et d'entraîner des réfugiés burundais pour renverser le président Pierre Nkurunziza.

Aimez notre page facebook: https://www.facebook.com/lecongolais.net/

Lire la suite: http://www.rfi.fr/afrique/20160205-rdc-rapport-onu-accuse-soldats-mort-casques-bleus

SAFRICA-POLITICS-MALEMA_0

Affaire Nkandla: Julius Malema ne veut pas d'un remboursement de Zuma

Le chef de l'Etat sud-africain, embourbé dans un scandale d'utilisation de fonds public à des fins privées pour sa résidence de Nkandla, a proposé cette semaine de rembourser une partie des 15 millions d’euros utilisés. Mais le leader de la gauche radicale Julius Malema, qui a porté plainte auprès de la Cour constitutionnelle, refuse toute solution négociée.

Sans surprise, Julius Malema a rejeté l'offre du président Jacob Zuma. Le président sud-africain, acculé, a proposé de rembourser une partie des 15 millions d'euros d'argent public déboursés pour rénover sa résidence privée de Nkandla.

Quelle léçon pour la RDC? S'interroge la rédaction du site Lecongolais.net. Les congolais doivent savoir qu'aucun dirigeant politique n'est au-dessus de la loi et que tous, y compris Joseph Kabila, doivent rendre compte de la gestion du pays et de l'utilisation des deniers publics.

Aimez notre page facebook: https://www.facebook.com/lecongolais.net/

Lire la suite: http://www.rfi.fr/afrique/20160204-affaire-nkandla-julius-malema-veut-pas-remboursement-zuma

stade_des_martyr-592x296

Foot – RDC : DC Motema Pembe, quand les joueurs français tentent l’aventure kinoise

Habituellement, ce sont les joueurs congolais qui s’exportent vers l’Europe. Jamais l’inverse. En un seul mercato, le DC Motame Pembe a réussi à en recruter cinq pour se donner toutes les chances de concurrencer le TP Mazembe et l’AS Vita Club, qui se partagent les titres de champions depuis 2008. Dans une vaste villa qu’il occupe avec d’autres joueurs recrutés en août dernier par les présidents Gentily Ngobila et Henri Legarda, Kevin Parsemain (27 ans), ancien attaquant du Mans, d’Evian-Thonon-Gaillard et du club américain de Seattle Saunders FC, évoque son arrivée à Kinshasa.

… « Aujourd’hui, nous sommes bien acceptés, mais nos adversaires nous disent souvent qu’ils sont chez eux. On s’habitue aussi aux terrains difficiles, à une certaines violence dans les stades et aux longs voyages en bus, dont 18 heures aller-retour pour aller à Kikwit. Je me dis que si on peut réussir ici, on peut réussir partout… »

Aimez notre page facebook: https://www.facebook.com/lecongolais.net/

Lire la suite: http://www.jeuneafrique.com/299693/societe/foot-rdc-dc-motema-pembe-joueurs-francais-tentent-laventure-kinoise/